Luc 4:18-19

En Luc 4:18-19, il est question de:
- annoncer la bonne nouvelle aux pauvres
- proclamer aux captifs la délivrance
- proclamer aux aveugles le retour à la vue
- renvoyer libres les opprimés

Le sens immédiat de ce texte est évident.

Voyons ce qu'une approche moins terre-à-terre peut nous apprendre

Les pauvres en savoir, en connaissances, en tout ce qui touche au domaine de l'âme, ce sont ceux qui ont besoin d'un enseignement solide, d'être entourés, protégés, de manière à ce que les loups ravisseurs ne puissent pas en faire leurs victimes.

Les captifs sont ceux qui sont enfermés dans des modes de pensée qui les poussent au déni, otages d'enseignements partiels ou carrément faux, prisonniers de leurs émotions, bloqués dans leur volonté, dépendants de l'opinion des autres, etc.

Les aveugles sont ceux qui ne voient que ce qu'ils veulent bien voir, ne croient que ce qu'ils croient voir, ferment les yeux sur la réalité pour vivre dans leur petit monde fabriqué sur mesure, etc.

Les opprimés sont ceux qui subissent des pressions de la part de ceux qui prétendent les guider, qui sont paralysés dans leur libre arbitre, incapables de décider par eux-mêmes, etc.

Voyons à présent ce qu'une approche spirituelle peut nous révéler

Les pauvres (en esprit), ou mendiants (d'Esprit), ce sont ceux qui ressentent profondément leur besoin de la bonne nouvelle du Salut, qui crient à Dieu pour recevoir Son Esprit en eux. De pauvres en esprit, ils deviennent riches en Esprit.

Les captifs sont ceux qui sont enfermés dans une vision monolithique des réalités spirituelles, qui se contentent d'un savoir académique, théologique en ce qui concerne ces réalités spirituelles, qui ne réclament pas ou ne mettent pas en oeuvre les dons de l'Esprit accordés par Dieu, etc.

Les aveugles sont ceux qui refusent de voir avec les yeux de l'Esprit, ferment leur entendement à la Lumière, leur coeur à l'amour, refusent la foi qui déplace les montagnes, etc.

Les opprimés sont ceux qui ne sont pas libérés des chaînes spirituelles de l'ennemi, qui sont tiraillés entre le monde séduisant mais obscur de l'ennemi et le monde lumineux de la vérité qui libère, etc.

Nous ne mesurons pas la réussite de ce site à sa popularité, mais à sa fidélité à Dieu. Sachant que seule une personne sur dix recherche vraiment la vérité, moins nous aurons de succès, plus nous serons certains d'être dans la vérité.

Louer pour toutes choses

Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve. (William Law)

Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même. (Hélène Keller)

Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Martin Luther)

Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis. (Charles H. Spurgeon)

En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard (1 Thessaloniciens 5:18)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Ce site ne fait pas d'appels d'argent (*), mais a besoin de vos prières

(*) Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus!
(2 Thess 3:10)