Rechercher dans ce blog

Nous ne mesurons pas la réussite de ce site à sa popularité, mais à sa fidélité à Dieu

Que se passe-t-il quand on abandonne la Bible?


On connaît trop peu notre histoire. Et tous les historiens vous le diront: méconnaître son histoire, c’est s’exposer à refaire les mêmes erreurs que dans le passé.


Dans les Cévennes
Après une génération de persécutions, les enfants des familles qui avaient adhéré à la Réforme et qui se voyaient peu à peu privés de leurs libertés sous Louis XIV se sont rebellés. Au point de prendre les armes. On les a appelés les « camisards ». Vous me direz, c’est pas très chrétien tout ça? Surtout si vous avez du mal, comme moi, à mettre dans la même balance les enseignements de la Bible, la souveraineté de Dieu et la résistance armée. 
Ça m’a aussi choqué, mais des détails de l’histoire m’ont mis sur une piste intéressante. Cette période sombre de l’histoire qui n’a duré en gros que 2 ans a été grandement marquée par un grand mouvement « prophétique ». Les camisards se disaient prophètes, inspirés, ils parlaient de la part de Dieu. En 1701, il y avait 8000 prétendus prophètes dans les Cévennes! Des enfants même, agités par des « manifestations corporelles » appelaient à la repentance puis peu à peu à la résistance armée et à la violence au nom de Dieu. 
J’ai trouvé ça un peu loin des idées de la Réforme (« Sola Scriptura »)? D’autant plus que c’est Antoine Court qui met fin à ce mouvement prophétique en appelant au retour à la Bible comme seule source d’inspiration. 
On prête cette phrase à John Owen: 
Si les révélations spéciales sont en désaccord avec l’Écriture, elles sont fausses.
Si les révélations spéciales sont en accord avec l’Écriture, elles sont inutiles. 
Cette citation aurait-elle pu changer la manière de voir des camisards? Dans tous les cas, collée à ce bout d’histoire, elle m’a questionné.
Source


Louer pour toutes choses

Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve. (William Law)

Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même. (Hélène Keller)

Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Martin Luther)

Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis. (Charles H. Spurgeon)

En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard (1 Thessaloniciens 5:18)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Ce site ne fait pas d'appels d'argent (*), mais a besoin de vos prières

(*) Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus!
(2 Thess 3:10)