Si certaines parties ne s'affichent pas, passez de https à http

Rechercher dans ce blog

Nous ne mesurons pas la réussite de ce site à sa popularité, mais à sa fidélité à Dieu

La parabole des vignerons

Cette parabole se trouve dans 3 évangiles.
Prenons celui de Marc, chapitre 12, 12 premiers versets.

L'étude de ce passage nous enseignera qu'à partir d'un texte de base, nous pouvons élargir la perspective pour en tirer des enseignements édifiants, et ensuite intérioriser la vérité ainsi révélée, et la faire nôtre.

Le texte de base est une parabole destinée à nous enseigner que du temps de Jésus la foi s'était sclérosée en système religieux, à un point tel que tout éclairage spirituel sur des textes pourtant bien connus était rejeté. Jésus montre clairement que les vignerons (littéralement les agriculteurs) s'approprient l'oeuvre de Dieu, dont ils ne sont pourtant que les employés. Ce qui revient au fils, donc à Christ, à savoir le Royaume, ils s'en emparent : c'est ce que faisaient les religieux de l'époque.
En élargissant la perspective, avec l'aide du St-Esprit, nous sommes édifiés en constatant que ce que faisaient les religieux de l'époque, c'est ce que font encore de nos jours ceux dont la foi n'est pas réelle relation à Dieu, mais foi instrumentalisée sous forme de système religieux sclérosé. En allant encore plus loin, nous recevons la révélation selon laquelle la religion érigée en système n'est qu'une construction du vieil homme qui désire vivre de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, et par conséquent vivre sans Dieu : toute adhésion à un système religieux est fuite de Dieu, voire élimination de Dieu de sa vie.

La phase suivante consiste à intérioriser cette vérité, en se posant à soi-même la question de savoir si on veut que Christ, Nouvel Homme, Arbre de Vie, fasse Son Royaume en nous, et élimine tout ce qui est du vieil homme, tout ce qui est de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tout ce qui est de la pseudo-foi qu'est la religion.
         

Louer pour toutes choses

Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve. (William Law)

Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même. (Hélène Keller)

Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Martin Luther)

Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis. (Charles H. Spurgeon)

En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard (1 Thessaloniciens 5:18)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Ce site ne fait pas d'appels d'argent (*), mais a besoin de vos prières

(*) Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus!
(2 Thess 3:10)