Si certaines parties ne s'affichent pas, passez de https à http

Rechercher dans ce blog

Nous ne mesurons pas la réussite de ce site à sa popularité, mais à sa fidélité à Dieu

La solution à tous les différends théologiques

Qui a raison ? les prétribulationistes, les mitribulationistes, les posttribulationistes ?
Les prémillénaristes, les postmillénaristes, les amillénaristes ?

Doit-on baptiser les enfants ?

Adam a-t-il existé ?

La terre a-t-elle 6000 ans et des poussières ?

L'antisémitisme est-il justifié, du moment que les Juifs sont présentés sous un mauvais jour dans le Nouveau Testament ?

Une myriade d'autres questions pourraient être posées. Elles auraient toutes des réponses différentes, voire complètement divergentes.

Comment réconcilier des avis aussi contraires ?

Si vous êtes honnête avec vous-même, vous admettrez que seule la vérité aura le dernier mot. Or, qu'est-ce que la vérité ?

La Bible répond à cette question : Jésus est La Vérité!

Du fait que Jésus, Dieu et le St-Esprit ne font qu'un, et que la Bible est écrite sous l'inspiration du St-Esprit, c'est avec le St-Esprit que nous la lirons, et que les différends théologiques s'évanouiront.

Prenons le premier point : la solution dépend de la "venue" de Jésus. Or, ce mot signifie littéralement "présence". Si vous interprétez la Bible avec le St-Esprit, vous donnerez la priorité à la communion avec Dieu, qui est Présence de Jésus, via le St-Esprit. Cette Présence étant permanente, dans l'éternel Présent de Dieu, Ici et Maintenant, si Jésus vient demain, vous ne serez pas surpris(e). Et s'Il ne vient jamais, vous ne serez pas déçu(e). De plus, étant rempli(e) du St-Esprit, le monde, la chair et l'ennemi s'arrangeront pour que vous traversiez de multiples tribulations. Mais ce qui comptera pour vous, c'est le Règne, Royaume de Christ dans votre coeur ("le Royaume est à l'intérieur de vous"), pour 1000 ans, à savoir depuis que la Croix a effectué le retournement de votre être en direction de Dieu, jusqu'à votre face-à-face avec Lui. Conclusion : l'interprétation de la Bible par le St-Esprit, l'interprétation spirituelle, règle ce problème épineux, source de conflits théologiques : Jésus est déjà là, la tribulation aussi, et vous êtes en plein milieu des 1000 ans.

Prenons ensuite la problématique du baptême : celui qui demande à être baptisé le fait en témoignage de sa nouvelle naissance, littéralement sa naissance d'en-haut. Or, un bébé ne peut demander à être baptisé. C'est le St-Esprit qui le convaincra plus tard de sa situation de perdition. Et le baptême ne sauve pas : il est juste un témoignage du salut. De nouveau, c'est le St-Esprit qui nous enseigne la voie. Du moment que c'est le St-Esprit qui a écrit la Bible, seul le St-Esprit peut nous l'expliquer. Du moment que c'est le St-Esprit qui convainc de péché, et qui convainc de se faire baptiser, le même St-Esprit ne peut dire le contraire dans la Bible. C'est pourquoi l'approche spirituelle de la Bible, par le St-Esprit, est la seule capable de concilier Bible et réalité, et d'éviter les divisions théologiques : à moins d'être de mauvaise foi, le baptême est réservé aux personnes capables de discernement.

Adam à présent : Paul nous montre clairement par le St-Esprit, qu'Adam est notre vieil homme, et Christ notre nouvel homme. Qu'Adam ait existé ou non n'a aucune importance dans notre condition de fils/filles de Dieu, dans le Royaume ici présent de Dieu. Seul compte ce qu'il représente aujourd'hui pour nous. Seuls des querelleurs, diviseurs, ou des personnes pour qui le terrestre est prédominant sur le spirituel, s'accrochent obstinément à un Adam ayant existé. Il a peut-être existé. Mais cela n'a pas d'importance, au vu de ce que dit Paul. Paul qui lui-même a dit que la Bible se comprend avec l'Esprit.

Concernant l'âge de la terre : le récit de la Création est hautement spirituel - il parle en fait de notre conversion. "Que la lumière soit" fait référence au moment où vous avez vu la première lueur du monde spirituel de Dieu. Nous parlons longuement ailleurs du début du livre de la Genèse.

A noter en passant que le livre de l'Apocalypse se lit également avec l'Esprit (comme toute la Bible par ailleurs), et qu'il est la clé de la compréhension de la Bible (Apocalypse signifie Révélation). Ne pas comprendre ce livre, c'est ne pas comprendre la Bible.

Concernant les Juifs : dans la Bible, le Juif qui refuse Christ, correspondant à une certaine réalité d'une certaine époque, est un type du vieil homme religieux, de notre composante religieuse et idolâtre. Il est impératif de ne pas prendre les allégories de la Bible au degré immédiat, car cela peut mener au fanatisme, au racisme et à l'antisémitisme (n'oublions pas que la grande majorité des acteurs de la Bible sont des Juifs, y compris le Christ et les apôtres!). Ceux qui prennent la Bible dans son sens immédiat montrent, souvent sans s'en rendre compte, une image déformée de la réalité que la Bible veut mettre en avant en utilisant des allégories.

Vous pouvez prendre un à un les défis théologiques - ou dit plus simplement : de compréhension de la Bible - que vous avez rencontrés sans pouvoir les relever, et demander au St-Esprit de vous éclairer. Assurez-vous d'être prêt(e) à accepter des réponses qui ne correspondent pas à ce que votre être naturel s'attend à entendre pour rassurer ses penchants charnels (qui peuvent être aux 3 niveaux - somatique, psy et spirituel).

Mai attention : parlez-en avec la ruse des serpents et la prudence des colombes, car beaucoup se contentent d'une religion, qui est de la pseudo-foi - pourvu qu'ils/elles soient rassuré(e)s! - et ces personnes ne vous épargneront pas...



  Le saviez-vous ?   Le dessin qui illustre cet article provient des studios d'Alain Auderset

         

Louer pour toutes choses

Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve. (William Law)

Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même. (Hélène Keller)

Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Martin Luther)

Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis. (Charles H. Spurgeon)

En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard (1 Thessaloniciens 5:18)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Ce site ne fait pas d'appels d'argent (*), mais a besoin de vos prières

(*) Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus!
(2 Thess 3:10)