Rechercher dans ce blog

Nous ne mesurons pas la réussite de ce site à sa popularité, mais à sa fidélité à Dieu

Le jardin des délices

Le jardin des délices (Eden dans nos bibles, Edem/délices dans l'original), c'est notre coeur.

Notre coeur est jardin des délices si nous nous nourrissons de l'arbre de Vie (littéralement bois de Vie : la Croix), et non pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal.

Nous nous nourrissons de l'arbre de la connaissance du bien et du mal lorsque notre côté émotif (Ève) écoute le serpent, notre cerveau reptilien, l'animal qui sommeille en nous, et que notre esprit (Adam) écoute ce côté émotif : dès ce moment, notre esprit n'est plus branché sur Dieu, mais sur la chair, le monde et le diable.

C'est pourquoi la Croix est indispensable : sans elle, sans Bois de Vie, nous serions condamnés à nous nourrir éternellement de l'autre arbre, qui nous éloigne de Dieu, car il remplace la foi (relation à Dieu) par la connaissance du bien et du mal, nous laissant croire que nous sommes des dieux.

Or, la connaissance véritable du bien et du mal s'acquiert au contact de Dieu, avec Lequel, grâce à la Croix de Christ, par Christ, dernier Adam, nous sommes UN (donc plus que des dieux...!).

Une fois donc que nous avons mangé de l'Arbre de Vie, l'arbre de la connaissance du bien et du mal devient mangeable sans effet néfaste, mais pas avant. Si en effet nous mangeons d'abord de ce dernier, le premier devient inutile dans notre esprit, car nous croyant des dieux, nous ne ressentons pas le besoin de nous nourrir de la Vie véritable. Notre esprit est comme empêché d'y penser même, comme perdu dans un labyrinthe, la Parole tournant ça et là (Genèse 3:24), nous empêchant de retourner au jardin des délices sans passer par la Porte.

Cette porte, Christ, dernier Adam et second homme (homme nouveau) est ainsi le seul Chemin, la seule Vérité, la seule Vie.

Edem, jardin des délices
    

Louer pour toutes choses

Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve. (William Law)

Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même. (Hélène Keller)

Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Martin Luther)

Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis. (Charles H. Spurgeon)

En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard (1 Thessaloniciens 5:18)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Ce site ne fait pas d'appels d'argent (*), mais a besoin de vos prières

(*) Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus!
(2 Thess 3:10)