Si certaines parties ne s'affichent pas, passez de https à http

Rechercher dans ce blog

Nous ne mesurons pas la réussite de ce site à sa popularité, mais à sa fidélité à Dieu

La quête d'Esprit


Tout est nuée et quête de l'Esprit
(Ecclésiaste 1:14)

Nuée (1)
Rien n'est entièrement matériel, rien n'est esprit pur : tout se situe quelque part entre les deux.
Exemple : les maladies ne sont pas entièrement physiques : la cause est souvent psychique (le psychique est l'intersection entre le spirituel et le physique) : ce que l'on en voit est matériel, mais la cause est souvent ailleurs (stress, esprit négatif, soucis, etc.). Et même si la cause est purement physique (p.ex. bras cassé), c'est notre réaction positive ou négative qui décidera du temps et de la qualité de guérison.

Quête de l'Esprit (2)
Heureux les mendiants (demandeurs) d'Esprit, car le Royaume des Cieux est à eux (Matthieu 5:3). Être demandeur d'Esprit, c'est aspirer au souffle de Vie de Dieu en nous, afin que Christ puisse régner sur notre esprit (Royaume/Règne des Cieux/Esprit). Cette quête n'est pas toujours consciente, mais l'Esprit nous est en aide dans notre infirmité - car nous ne savons pas ce qu'il faut demander comme il convient - mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables (Romains 8:26). L'Esprit lui-même sait que nous avons besoin de Lui, et nous aide non seulement pour nos requêtes courantes, mais surtout pour notre quête de cet Esprit lui-même. Et moi, je vous dis : Demandez, et il vous sera donné - cherchez, et vous trouverez - heurtez, et il vous sera ouvert (Luc 11:9). Si vous demandez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai (Jean 14:14). Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit en plénitude (Jean 16:24)

Tout est nuée et quête de l'Esprit
La nuée se situe entre visible et invisible : tous nos actes, nos projets, nos réalisations, sous-tendent une recherche spirituelle (souffle/esprit), vers ce qui est sur-substantiel, tournés que nous sommes vers la réalité vraie. Ces projets, réalisations et aspirations sont en fait une quête de l'Esprit, du Verbe principe de toute chose. Il leur faut juste être dans le bon référentiel :
  • justice/justification de Dieu, et non pas justice de l'homme (propre justice)
  • idées/pensées de Dieu, et non pas de l'homme (id[é]oles)
  • culte à Dieu, et non pas culte à l'homme (culture)
Alors nous sommes sur le chemin de Dieu, dans Sa Vérité, Sa Vie : Christ.

Source
     


(1) nuée/buée est le sens premier du mot (hébreu)

(2) selon la Septante (grec)
 

Louer pour toutes choses

Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve. (William Law)

Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même. (Hélène Keller)

Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Martin Luther)

Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis. (Charles H. Spurgeon)

En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard (1 Thessaloniciens 5:18)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Ce site ne fait pas d'appels d'argent (*), mais a besoin de vos prières

(*) Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus!
(2 Thess 3:10)