Si certaines parties ne s'affichent pas, passez de https à http

Rechercher dans ce blog

Nous ne mesurons pas la réussite de ce site à sa popularité, mais à sa fidélité à Dieu

Comprendre la Bible dans son essence


Face à la Bible, il peut sembler au premier abord que deux attitudes soient possibles :
  • accepter tout ce que dit la Bible comme argent comptant, par exemple que Dieu guérira ceux qui auront la foi pour guérir
  • nuancer ce que dit la Bible selon les circonstances, générales ou particulières à la personne réceptrice des promesses qu'elle contient
Voici un exemple de la première approche
Voici un exemple de la seconde approche

Une troisième approche consiste à dire ceci : la cause de toutes choses est avant tout spirituelle, et les conséquences s'en font ressentir au niveau de l'âme (psychique, moral), puis au niveau du corps (somatique).

Ainsi, Dieu a créé les choses de telle sorte qu'un état spirituel malsain aura des répercussions néfastes sur le psychisme, qui à son tour déteindra sur le somatique, créant des maladies. Vu de l'homme, ce processus peut apparaître comme un test venant de Dieu : comment réagiront-ils à la maladie ? Mais avant d'être un test, c'est un signal d'alarme : tu es malade, recherche-s'en la cause dans un dysfonctionnement spirituel. Il y a bien entendu test, mais pas dans le sens d'examen, mais dans celui de la personne concernée va-t-elle apprendre de cette expérience, et prendre garde à son état spirituel ? Dieu est en effet amour, et son objectif est avant tout que sous soyons sauvés, saints et sains.

Nous voyons ainsi que contrairement à ce qu'on pourrait penser au premier abord, l'approche spirituelle est la plus réaliste, la plus simple - elle va droit au but, à la cause première : pourquoi suis-je malade ? parce que la guérison est là, mais que je ne l'accueille pas. J'ai un problème de relation à Dieu, de foi.

Cette troisième approche a l'avantage de contenir la première (la guérison est là, car la Bible le dit) et la seconde (les choses se passeront différemment selon les personnes, mais au final, si la foi est mise en action, la guérison sera effective) et les deux acteurs principaux sont concernés : Dieu pourvoit, et nous accueillons son don.

Au final, il n'y a donc qu'une seule approche qui soit vraiment fructueuse : l'approche spirituelle. La cause du mal est spirituelle (dysfonctionnement de la foi), le remède doit l'être aussi (rétablissement d'une foi active).



Nous venons de voir un exemple de l'approche spirituelle dans les circonstances de notre vie : examinons à présent comment utiliser l'approche spirituelle pour comprendre un passage de la Bible.

Si nous prenons par exemple le passage des évangiles qui nous décrit les circonstances de la décapitation de Jean-Baptiste, nous avons l'exposition des faits (niveau premier du texte, narration des faits bruts), les explications morales - deuxième niveau d'explication - de ce qui s'y passe (tyran charnel qui fait une promesse sans penser à la possibilité de conséquences fâcheuses - situation semblable à celle de Jephté) et l'explication spirituelle : ce tyran est le vieil homme, qui décapite l'Esprit - les prophètes comme Jean-baptiste prophétisent par l'Esprit - afin de satisfaire ses ambitions psychiques et charnelles.

La conclusion spirituelle élargira ensuite son explication à l'universalité des cas possibles : chaque fois que nous décapitons l'Esprit, nous créons une situation problématique pour l'homme, dans laquelle Dieu ne pourra intervenir que si l'homme fait un retour à 180° et s'ouvre à la solution de Dieu par la foi. L'homme ne fait plus partie du problème, mais il fait maintenant partie de la solution.

Si nous décapitons l'Esprit dans les circonstances de notre vie, dans notre lecture de la Bible, dans notre rapport à Dieu, nous nous coupons de la source qu'est Dieu, et introduisons la mort - spirituelle, morale et corporelle - dans nos vies, d'où les infirmités, les maladies physiques et psychiques.

En rétablissant le canal relationnel avec Dieu, nous réparons les dégâts et guérissons.

Apprenez-en encore plus
    

Louer pour toutes choses

Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve. (William Law)

Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même. (Hélène Keller)

Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Martin Luther)

Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis. (Charles H. Spurgeon)

En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard (1 Thessaloniciens 5:18)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Ce site ne fait pas d'appels d'argent (*), mais a besoin de vos prières

(*) Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus!
(2 Thess 3:10)