Rechercher dans ce blog

Nous ne mesurons pas la réussite de ce site à sa popularité, mais à sa fidélité à Dieu

Conseil de lecture : L'évolution a-t-elle un sens ? (Michael Denton)

Pendant longtemps l’homme a cru vivre au centre d’un monde conçu en fonction de lui. Puis, les découvertes scientifiques aidant, ce finalisme naïf a été battu en brèche et finalement bouté hors du champ de la science.

Or voici que les connaissances les plus avancées des mécanismes du vivant semblent redonner vie au finalisme. Et c’est cette hypothèse qu’explore en détail le travail novateur de Denton, qui détaille la longue chaîne de coïncidences nécessaires pour que la vie puisse exister et montre que tout se passe comme si l’ensemble des lois de l’univers étaient coordonnées pour atteindre ce but.

Cette conclusion ouvre des perspectives fascinantes. Si la vie est un processus dirigé qui échappe au hasard, elle doit être de même nature partout : Denton avance ainsi que la vie est un programme se déroulant dans un milieu qui semble avoir été idéalement aménagé pour cela.

Les lois de l'Univers permettent la vie.
L'ensemble du monde physique est parfaitement ajusté pour que la vie soit possible. Les éléments du tableau périodique ne pourraient pas être différents de ce qu'ils sont. Changer, même de manière infime, une parcelle du cosmos le rendrait stérile.

La vie est le but de l'Univers.
Si l'Univers permet la vie, s'il est biocentrique, c'est qu'il a été conçu comme tel. Notre environnement est en réalité un ensemble de particularités géniales et uniques qui rendent notre vie possible. Il est le produit d'un dessein, d'une intention.

L'évolution porte elle aussi la marque d'un dessein.
L'ensemble des organismes forme l'arbre du vivant. Cet arbre représente le passé et le présent de la biosphère. Nous qui en sommes l'étape ultime, nous pouvons l'examiner à la lumière de nos connaissances. Cet arbre a un but : l'homme. Nos capacités sont en accord subtil avec le monde et il est impensable que notre évolution ait été le seul fruit du hasard, de la contingence.

Michael Denton, biochimiste et généticien, professeur à l’Université d’Otago (Nouvelle-Zélande), ancien directeur du Centre de génétique humaine de Sydney. Il dirige un programme de recherche international sur ce thème sous l’égide du National Institute of Health américain. Il est l’un des spécialistes mondiaux des maladies génétiques des yeux. Son premier livre, Evolution, une théorie en crise (Flammarion,1992), a suscité des débats passionnés dans de nombreux pays.

L'évolution a-t-elle un sens ?
         

Louer pour toutes choses

Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve. (William Law)

Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même. (Hélène Keller)

Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Martin Luther)

Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis. (Charles H. Spurgeon)

En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard (1 Thessaloniciens 5:18)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Ce site ne fait pas d'appels d'argent (*), mais a besoin de vos prières

(*) Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus!
(2 Thess 3:10)