L'amour implique la liberté

N'est-il pas étonnant que le même mot grec (krisis) ait été traduit en français par choix/décision, jugement et tri ?

Pas si étonnant que cela, si on considère que lorsque la Bible nous demande de nous juger afin de ne pas être jugés, elle nous demande en fait de trier en nous entre ce qui est du domaine de la vie et ce qui est du domaine de la mort. Si nous décidons de ne pas faire ce choix du tri, alors le grand tri final ne nous épargnera pas.

Remarquez que nous sommes libres de décider de faire ou non ce tri: le Dieu d'Amour nous laisse le choix, car Il nous veut libres. Cependant, ce choix décide de notre éternité (*). Ce n'est au final pas Dieu qui décide de notre éternité (*), mais nous-mêmes!

Par ailleurs, si Paul, dans ses lettres, est si catégorique envers ceux qui vont perdre leur liberté en faisant demi-tour par judaïsation (adoption de lois contraignantes, rejetant ainsi la grâce et crucifiant à nouveau Jésus), c'est parce qu'il attache une grande importance à cette liberté de choix qui n'existe plus sous la Loi. Il y a le grand choix entre la grâce et la Loi, mais une fois sous la Loi il n'y a plus de liberté de choix. Ceci est très important et ne semble pas être compris de beaucoup de néo-judaïsants.

Autre exemple: lorsqu'il demande à Philémon de bien accueillir l'esclave qui s'était échappé, Paul ne lui demande pas de lui rendre sa liberté (ce serait ne pas lui laisser le choix de sa décision), mais il lui demande de l'accueillir en frère, espérant que l'amour qu'implique la foi l'amènera à le libérer.

Un dernier mot: la sainteté, c'est le fait d'être mis à part - c'est un choix, d'abord de Dieu, puis de nous-mêmes.

(*) qui est plénitude en Dieu

Nous ne mesurons pas la réussite de ce site à sa popularité, mais à sa fidélité à Dieu. Sachant que seule une personne sur dix recherche vraiment la vérité, moins nous aurons de succès, plus nous serons certains d'être dans la vérité.

Louer pour toutes choses

Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve. (William Law)

Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même. (Hélène Keller)

Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Martin Luther)

Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis. (Charles H. Spurgeon)

En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard (1 Thessaloniciens 5:18)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Ce site ne fait pas d'appels d'argent (*), mais a besoin de vos prières

(*) Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus!
(2 Thess 3:10)