Si certaines parties ne s'affichent pas, passez de https à http

Rechercher dans ce blog

Nous ne mesurons pas la réussite de ce site à sa popularité, mais à sa fidélité à Dieu

Jésus pleura en silence

Jésus pleura en silence
Jean 11:35

Il est le plus court verset de la Bible.

Malgré les simples mots qui le constituent,
ce verset est riche de vérités puissantes,
qui peuvent impacter radicalement notre manière de vivre
et notre façon d’envisager la foi, la vie et le service.

Voici 3 leçons étonnantes que nous pouvons apprendre de Jean 11:35

Jésus était pleinement homme
L’humanité de Jésus-Christ est une part essentielle de notre foi.
Jésus fait pleinement homme pour nous.
Il était prêt à devenir comme nous.
Et cela nous révèle l’humilité du Christ,
prêt à devenir un homme juste pour accomplir la volonté du Père.

Lui qui était vraiment divin,
ne s'est pas prévalu d'un rang d'égalité avec Dieu,
mais s'est vidé de lui-même en se faisant vraiment esclave,
en devenant semblable aux humains
Philippiens 2:6-7

Notre péché a conduit Jésus à pleurer
Certains débattent pour définir si oui ou non,
Jésus savait que Lazare ressusciterait.
Pourquoi pleurer en sachant qu’il serait vivant quelques instants après ?
Mais on peut aussi penser que Jésus pleura ému par le sort de tous les hommes,
qui comme Lazare, mourront un jour à cause du péché originel.

Car le salaire du péché, c’est la mort
Romains 6:23

Cette conséquence du péché est si grave, qu’elle brise le coeur de Jésus.
Et en lui, au travers de son sacrifice, la mort n’a plus d’emprise sur nous.

La compassion de Jésus est profonde
Le mot grec utilisé pour pleurer dans ce texte est dakruó,
ce qui signifie pleurer en silence.
Dans la culture hébraïque, pleurer fort peut être une manifestation publique,
ou parfois même, un peu de mauvaise foi.
Mais pleurer en silence, avoir les larmes qui coulent sans qu’un seul son ne sorte,
est plutôt la manifestation d’une tristesse profonde et sincère.
La compassion et l’amour de Jésus pour Lazare est le symbole de l’amour de Jésus pour l’humanité toute entière.
Jésus nous regarde et éprouve de la compassion.

D'après cette source


Louer pour toutes choses

Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve. (William Law)

Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même. (Hélène Keller)

Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Martin Luther)

Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis. (Charles H. Spurgeon)

En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard (1 Thessaloniciens 5:18)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Ce site ne fait pas d'appels d'argent (*), mais a besoin de vos prières

(*) Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus!
(2 Thess 3:10)