Rechercher dans ce blog

Nous ne mesurons pas la réussite de ce site à sa popularité, mais à sa fidélité à Dieu

Le baptême de feu

Pourquoi Daniel et ses compagnons ne furent-ils pas consumés par le feu ?
Parce qu'il n'y avait plus rien à consumer :
ils avaient déjà laissé toutes leurs impuretés intérieures être consumées
par le feu purificateur de Dieu.



Sur terre, les épreuves sont là pour trier ce qui en nous est de Dieu et ce qui en nous n'est pas de Dieu, ce qui est livré à Dieu et ce qui n'est pas livré à Dieu (jugement signifie littéralement tri).

C'est pourquoi : louons Dieu pour tout : 
- tout, pas seulement ce qui me convient 
- pour tout, non pas malgré tout

L'épreuve du feu consiste en effet à purifier notre être intérieur, de la même manière qu'on purifie un métal par le feu : un tri est fait, les scories se séparent du métal.

C'est pourquoi il est dit : bien-aimés, ne trouvez pas étrange le feu purificateur qui est parmi vous - qui est [en fait] une épreuve - comme s'il vous arrivait quelque chose hors du commun (1 Pierre 4:12)

Si nous ne nous laissons pas purifier dans cette vie par les épreuves, si nous laissons subsister le mélange de scories (restes du vieil homme) et de métal (nouvel homme), nous sommes ce que Jésus a qualifié de tièdes.

Or, la tiédeur ne suffit pas pour séparer le métal des scories : il faudra au tiède le feu de l'Esprit de Dieu pour être sauvé in extremis (1 Cor 3:15)

Il ne saurait y avoir de vieil homme dans le ciel, lorsque nous participerons au grand tri (jugement) : car la seule chose que nous aurions, le vieil homme, ne résisterait pas à ce dernier feu purificateur, et nous n'aurions pas développé de nouvel homme pour vivre avec Dieu.

C'est cela l'enfer : se trouver au ciel sans nouvel homme, sans avoir de quoi vivre en communion avec Dieu, tout en étant conscients de Sa Présence, car nous avons, par libre arbitre, refusé le Royaume de l'Homme Nouveau en refusant la fin du monde, de l'homme ancien (c'est cela la fin du monde).



Louer pour toutes choses

Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve. (William Law)

Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même. (Hélène Keller)

Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Martin Luther)

Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis. (Charles H. Spurgeon)

En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard (1 Thessaloniciens 5:18)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Ce site ne fait pas d'appels d'argent (*), mais a besoin de vos prières

(*) Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus!
(2 Thess 3:10)