Si certaines parties ne s'affichent pas, passez de https à http

Rechercher dans ce blog

Nous ne mesurons pas la réussite de ce site à sa popularité, mais à sa fidélité à Dieu

Vivre en disciple

Le Prix de la Grâce


Dietrich Bonhoeffer rédige cet ouvrage lorsqu’il est directeur du Séminaire de formation théologique et pastorale de l’Eglise confessante en Allemagne, sous Hitler, à Finkenwalde (1935 – 37).

La première partie est consacrée au Sermon sur la Montagne et à l’appel de Jésus aux disciples : « Suis-moi ».

La seconde traite de l’Eglise, à partir de l’apôtre Paul.

Dans ce texte, la grâce apparaît avant tout comme une grâce « coûteuse », qui va avec l’épreuve et l’endurance de la réalité. Tel est le premier et l’inoubliable thème de Bonhoeffer qui a d’abord frappé ses étudiants. Bonhoeffer bouleversait tout l’acquis théologique. La situation politique l’exigeait ; une nouvelle réflexion sur le Christ aussi.

« Vivre en disciple » est une réflexion sur l’extraordinaire et l’inouï de l’appel évangélique. Contre la sécularisation de l’Eglise. Un appel à suivre le Christ, non hors du monde, mais bien en son coeur, même si cet appel est protestataire.

Cet ouvrage est une nouvelle édition, retraduite à partir du nouveau corpus Bonhoeffer publié en Allemagne. Son titre est modifié par rapport au Prix de la Grâce, qui désignait auparavant ce texte dans les diverses éditions françaises.

Dietrich Bonhoeffer est né en 1906 à Breslau. Docteur en théologie à l’âge de 21 ans, il manifeste immédiatement son opposition aux mesures antisémites du régime nazi. Interdit d’enseignement et de prédication, il est arrêté par la Gestapo en 1943, puis exécuté au camp de concentration de Flossenbürg le 9 avril 1945. Dietrich Bonhoeffer est l’auteur de plusieurs ouvrages majeurs, dont « Résistance et soumission » (Labor et Fides, 2006) et « De la vie communautaire » (Labor et Fides, 2007).

Louer pour toutes choses

Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve. (William Law)

Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même. (Hélène Keller)

Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Martin Luther)

Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis. (Charles H. Spurgeon)

En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard (1 Thessaloniciens 5:18)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Ce site ne fait pas d'appels d'argent (*), mais a besoin de vos prières

(*) Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus!
(2 Thess 3:10)