Si certaines parties ne s'affichent pas, passez de https à http

Rechercher dans ce blog

Nous ne mesurons pas la réussite de ce site à sa popularité, mais à sa fidélité à Dieu

Lectio divina

Les principes de la Lectio divina ont été exprimés vers l’an 220 de notre ère par Origène. Il affirma que, pour lire fructueusement la Bible, il est nécessaire de le faire avec attention, constance, prière (Wikipédia)

Lectio Divina, Eugenio Hansen, OFS, distribué conformément à GNU Free Documentation License
Lectio Divina, Eugenio Hansen, OFS
Distribué conformément à GNU Free Documentation License

La lectio divina est une lecture/écoute inspirée de la Parole écrite de Dieu.

La Parole écrite de Dieu est inspirée par l'Esprit Saint, qui nous y fait discerner le Logos de Dieu, le Christ, qui nous transforme de l'intérieur : en cela, nous pouvons dire que ce n'est pas nous qui lisons la Bible, mais que c'est la Bible qui nous lit.

On peut dire sans abuser que le Nouveau Testament lui-même pratique la lectio divina de l’Ancien Testament : le Nouveau Testament est en partie le résultat de la lecture que les chrétiens faisaient de l’Ancien Testament par le Saint-Esprit, à la lumière de leurs besoins spirituels et à celle de la nouvelle révélation que Dieu a faite de Lui-même en Jésus le Christ, présent et vivant au milieu de nous.

Divina vient du latin et signifie inspiré, prophétique plutôt que divin.

La lectio divina aide à atteindre les objectifs de la Bible, en particulier :

  • donner la sagesse, celle qui conduit au salut par la foi qui est dans le Christ Jésus (2 Timothée 3:15)
  • enseigner, convaincre, corriger, instruire dans la justice - grâce à elle l’homme de Dieu sera accompli, il sera pourvu de tout ce qu’il faut pour s'approprier le salut et le mettre en oeuvre (2 Timothée 3:16-17 et Philippiens 2:12)
  • animer notre espérance : tout ce que les livres saints ont dit avant nous est écrit pour nous instruire, afin que nous possédions l’espérance grâce à la persévérance et au réconfort que donne l’Écriture (Romains 15:4)

Nous ne lisons pas les écritures pour y puiser la force de faire ce que nous avons décidé, mais pour que naissent en nous les décisions justes et nous soutienne la force de l'Esprit pour nous aider à les mettre en oeuvre. De même, nous prions pour comprendre ce que nous avons à faire et pour réussir à l'accomplir. Les deux, lecture et prière, vont de concert pour guider la marche du chrétien.







Louer pour toutes choses

Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve. (William Law)

Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même. (Hélène Keller)

Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Martin Luther)

Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis. (Charles H. Spurgeon)

En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard (1 Thessaloniciens 5:18)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Ce site ne fait pas d'appels d'argent (*), mais a besoin de vos prières

(*) Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus!
(2 Thess 3:10)