Rechercher dans ce blog

Nous ne mesurons pas la réussite de ce site à sa popularité, mais à sa fidélité à Dieu

2 Thess 2:1-12

Nous sommes au but (et non pas à la fin) des temps lorsque nous sommes en Christ. Lorsque nous sommes au but, en Christ, nous voyons les choses telles qu'elles sont, comme en Matthieu 24 par exemple :
  • nous voyons les faux christs, afin de faire tomber ce qui subsiste en nous de traces du vieil homme
  • nous voyons l'abomination de la désolation que nous avons laissé régner sur nous, afin que nous laissions le trône à Christ l'homme nouveau
  • nous voyons la grande tribulation quotidienne afin que cesse le pouvoir de la chair sur nous
Le jour du jugement (la Croix) est derrière nous, et nous sommes en période de sanctification. D'où la présence MAINTENANT du Seigneur, au milieu des sauvés, en attendant Le Jour du Seigneur, où nous le verrons face-à-face.


2 Thess 2:1-2 : Or nous vous demandons, frères, à cause de la présence de notre Seigneur Jésus le Messie et de notre rassemblement auprès de lui, de ne pas vous laisser trop rapidement secouer loin de votre faculté de penser, ni effrayer par des rumeurs, ni par esprit, ni par parole, ni par lettre, comme par nous, comme si le Jour du Seigneur était établi.

Nous vous demandons : il nous est demandé ce qui suit non pas à cause d'une prétendue autorité apostolique, mais en faisant appel à notre entendement (à cause de...).

Frères : on ne parle des choses spirituelles qu'aux frères spirituels (nés du même Père Céleste), car c'est par l'Esprit qu'on comprend ces choses.

Présence : Il est présent car nous sommes en relation avec Lui, avec le Ciel, par l'Esprit.

Messie : c'est le Roi, le Prêtre, Fils de David qui est présentement tout près de nous, oint de l'Esprit afin de marquer Sa Présence dans notre esprit.

Rassemblement auprès de Lui : communion spirituelle.

Dieu use de patience envers les rebelles (temps de la grâce, voir 2 Pierre 3:7-10) : le Jour est encore à venir pour ceux qui peuvent encore accepter le salut - n'ayons donc pas peur pour eux.

Faculté de penser : la pensée, la connaissance sont indispensables pour discerner.

Par esprit : il y a des esprits qui font dévier :
  • esprit du moment, du temps, de l'époque (mode)
  • esprit du lieu, hérité des parents, reçu par éducation (culture)
Parole : il n'y a qu'une parole : le Verbe, dont rien ne doit nous séparer. Toute parole non issue de la Parole qu'est le Verbe n'est pas crédible.

Comme par nous : aujourd'hui encore, certains de ceux qui se prétendent enseigner au nom de Dieu, tordent Ses paroles, voire produisent de mauvaises traductions des écritures (voir p.ex. la traduction habituelle du verset suivant).

Comme si le Jour du Seigneur était établi : le temps de la grâce est encore d'actualité pour les rebelles. Le jugement au Jour du Seigneur peut encore être évité.

Établi : au contraire d'une attente d'un Règne terrestre de Christ (voir 1 Cor 15:19), la durée de la vie sur terre est patience de Dieu envers les pécheurs non sauvés, et mise à l'épreuve (pierre de touche, test) des pécheurs sauvés.

Ainsi, non seulement le Jour du Seigneur (jugement définitif) n'est pas encore établi, bien que nous soyons déjà jugés, à la Croix, et que Christ règne déjà pour notre sanctification : le Royaume est là, mais le Jour du Seigneur n'est pas encore établi afin que les rebelles puissent encore entrer dans ce Royaume, qui est Présence de Celui qui nous en ouvre les portes. Le Jour du Seigneur scellera définitivement le jugement de la Croix, l'établissement du Royaume et le sort de ceux qui auront obstinément refusé de s'identifier au Christ en croix : n'étant pas au bénéfice du jugement qui a déjà au lieu à la Croix, ni au jugement-tri de la sanctification, ils subiront le jugement définitif du Jour du Seigneur.


2 Thess 2:3-4 : Que personne ne vous trompe sur la direction, car sinon vient en premier l'apostasie et est révélé l'homme sans norme, le fils de perdition, qui se couche à la place et se lève au-dessus de tout ce qui est appelé Dieu ou est vénéré, s'asseyant lui-même au temple de Dieu, se faisant montrer comme un dieu.

Même pour le converti, la perte de la bonne direction sur le chemin entraîne immédiatement la séparation (apostasie) d'avec Dieu et la résurrection du vieil homme en nous, qui se perd, car ne suivant aucune norme spirituelle.

Ce verset est le pivot du développement de la pensée de l'auteur : mal traduit, il en change tout le sens. C'est pourquoi aucun iota ne doit être changé...

Que personne ne vous trompe [ex-apataô : tromper complètement] : que personne ne vous trompe complètement pour que vous vous égariez.

Direction : être trompé sur la direction, c'est ne plus être sur le bon chemin, errer, et finalement manquer le but (pécher). C'est avoir d'autres objectifs que ceux de Dieu.

Vient en premier l'apostasie : l'apostasie est déjà là en latence, et se manifeste chez ceux qui se laissent tromper (voir Mat 7:21-23). Se séparer (apostasie signifie littéralement divorce) de Dieu a pour conséquence de laisser à nouveau les rênes au vieil homme re-suscité, gouverné par l'esprit de l'adversaire.

Révélé... : alors se révèle le mystère du sans norme, qui remplace la volonté de Dieu par ses propres pensées. C'est un des buts du Livre de l'Apocalypse (litt. Révélation) : dévoiler ce processus.

Sans norme : séparé de Dieu (apostasie), l'homme n'a plus de référence et se crée sa propre justice, comme Adam et Ève en Eden.

Perdition : sans Dieu et hors du Chemin qu'est le Christ (Chemin, Vérité et Vie), l'homme se perd et se détruit.

Le repos et la résurrection sont pour l'âme sauvée, non pour ce qui prend la place de Dieu. Lorsqu'elle suit la chair nostalgique du vieil homme, l'âme se prétend au-dessus de Dieu, et prend la place de l'Esprit dans le temple que nous sommes.

Au-dessus : on se met au-dessus de Dieu, prétend que Dieu a dit, alors qu'Il n'a pas dit... et cela concerne chacun de nous, et non pas d'autres personnes, ailleurs, en d'autres temps... (cf. verset suivant).

Vénéré : la crainte respectueuse doit être envers Dieu, non envers le vieil homme. Or on se sacre soi-même, décide de tout, se croit autorisé, possède ses propres normes.

Temple : nous sommes le temple du Saint Esprit (1 Cor 3:16) : ne laissons pas le vieil homme y régner à nouveau.


2 Thess 2:5 : Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses lorsque j'étais encore auprès de vous ?

Si nous sommes attachés au Seigneur et non pas à ses prophètes, enseignants et serviteurs, leur absence ne nous éloigne pas du Seigneur (au contraire : étant sans 'béquilles', nous nous appuyons sur Lui).


2 Thess 2:6 : Et maintenant vous savez ce qui retient pour qu'il soit révélé au temps favorable.

Révéler le vieil homme, c'est révéler ce qui fait le jeu de Satan. C'est ce dernier qui fait errer, afin que le vieil homme règne à la place de l'Esprit. Mais l'action de Satan est limitée par Dieu (cf. Apoc 20), et l'esprit du vieil homme ne se révèle que si nous entrons dans le périmètre d'action de Satan.

Révélé : voir verset 3.

Temps favorable : cette révélation est une bénédiction pour celui qui accepte de changer, et une malédiction pour celui qui persiste dans sa voie. Mais elle se produit au bon moment.


2 Thess 2:7 : Car le mystère de l'absence de norme opère déjà; seulement il y a celui qui retient maintenant jusqu'à ce qu'il soit fait hors du milieu.

Si tu résistes à l'Esprit, tu entres dans le périmètre de celui qui fait errer, ment et séduit.

Mystère : ce mystère (comme tous les mystères de la Bible) nécessite une révélation (voir verset 6).

Absence de norme : rares sont les personnes qui se rendent compte que leur vie n'a pas de fil rouge, ne suit pas la Norme de Dieu, mais suit un chemin tortueux.

Lorsque nous quitterons ce corps, le Christ nous prendra en charge (tâche effectuée ici-bas par le Saint-Esprit) et Satan sera définitivement écarté.


2 Thess 2:8-10 : Et alors sera révélé le sans-norme, que le Seigneur Jésus enlèvera par l'Esprit de sa bouche et neutralisera par l'apparition de sa présence; [le sans-norme] dont la présence est selon l'énergie de Satan, avec des oeuvres de puissance et des signes et des pseudo-prodiges et avec des tromperies d'injustice dans ceux qui périssent, parce qu'ils n'ont pas accueilli l'amour de la vérité pour être sauvés.

Le Livre de l'Apocalypse (= Révélation) nous montre que la victoire finale est à Christ.

Révélé : à notre mort physique, nous sommes transformés, et ce qui en nous est esclave de Satan (la chair) est révélé en pleine lumière et est rendu sans effet.

Le sans-norme : Celui qui est La Norme, La Parole faite chair, neutralise ce qui a toujours résisté à cette Norme en se créant sa propre justice, à la place de Celui qui est La Justice.

L'Esprit : tout ce passage est spirituel, et c'est l'Esprit qui en est le moteur.

Apparition de sa présence : l'apparition du Seigneur purifie des esprits mauvais, de même que la lumière du soleil met en évidence la saleté et purifie des microbes.

Apparition de sa présence : le Seigneur prend toute la place : tout ce qui ne lui est pas conforme n'a plus sa place.

Ceux p.ex. qui s'attachent aux 'miracles' en tant que tels, et non pas en tant que signes de la part de Dieu, se laissent facilement séduire par de pseudo-prodiges. Cf Apoc 13 et Deut 13.

Présence : la présence de ce qui n'est pas conforme à la nature de Dieu se fait selon Satan par des choses visibles et impressionnantes, alors que l'Esprit de Dieu est une brise légère (1 Rois 19:11-13).

Énergie de Satan : c'est Satan qui est à la base de tout ce qui est contraire à la Vérité, et qui impose ses mensonges :
  • pseudo apôtres (2 Cor 11:13)
  • pseudo prophètes (Mat 7:15, 24:11+24, Marc 13:22, Luc 6:26, Ac 13:6, 2 Pi 2:1, I Jean 4:1, Apoc 16:13, 19:20, 20:10)
  • pseudo frères (2 Cor 11:26, Gal 2:4)
  • pseudo messies (Mat 24:24, Marc 13:22)
  • pseudo enseignement (2 Pi 2:1) - pseudo Logos (1 Tim 4:2)
  • pseudo témoins (Mat 15:19, 19:18, 26:59-60, Marc 10:19, 14:56-57, Luc 18:20, 1 Cor 15:15)
  • pseudo science (1 Tim 6:20)
Oeuvres de puissance : influence de Satan sur les esprits faibles.

Signes : Satan peut, tout comme le Saint Esprit, s'adresser à notre esprit : il l'a fait pour tenter Jésus au désert, il ne va pas se gêner de le faire avec nous.

Pseudo- : les signes célestes (adressés à l'esprit) ne proviennent pas forcément de Dieu - d'où la nécessité de mettre à l'épreuve les esprits (I Jean 4:1).

C'est l'amour de la vérité qui nous garde en Christ. Ceux qui 'croient' pour avoir vu des 'miracles' ou 'ressenti' la présence de Dieu, et non pas pour ce qu'Il est, à savoir Juste et Véridique, n'ont pas permis à l'Esprit d'effectuer son travail de purification intérieure en leur coeur, et sont par conséquent des proies faciles pour celui qui fait errer.

Tromperies : Satan est Le Menteur.

Injustice : non seulement il produit le 'sans norme' en nous, mais il est lui-même sans justice.

Ceux qui périssent : suivre Satan, c'est périr, se perdre. Suivre Jésus, c'est vivre, suivre le bon chemin.

Amour : aimer Dieu, c'est aimer la Vérité.

Vérité : Christ est la Vérité. La Vérité est une personne : Christ.

Sauvés : la conversion ne peut se faire sans l'amour de la vérité qui provient de La Vérité : on ne peut donc être sauvé sans cela.


2 Thess 2:11-12 : Et à cause de cela Dieu leur envoie une énergie d'errements pour qu'ils croient au pseudo afin que soient jugés tous ceux qui n'ont pas cru la vérité, mais à qui l'injustice a paru bonne.

Ceux qui refusent de croire, ou qui croient croire, errent, mélangent le sacré et le profane, 'récupèrent' Dieu pour leurs propres desseins, mettent en oeuvre leur justice propre. Ils commettent le péché contre le Saint-Esprit, refusent de changer leur manière de penser :
  • ceux qui refusent de croire : refus de se tourner vers Dieu
  • ceux qui croient croire : dire "Dieu a dit", alors qu'il n'a pas dit
Ces deux attitudes découlent de ce qu'on appelle l'orgueil, à savoir la vantardise du vieil homme à conduire sa vie dans le premier cas, et l'imposture dans le second.

Énergie : l'errement possède sa propre énergie, qui éloigne du bon chemin et fait tourner en rond.

Errements : on peut aller où l'on veut, mais seul Le Chemin mène au But.

Croient au pseudo : la foi peut aussi avoir pour objet ce qui n'est pas la Vérité.

Ne pas croire conduit à l'injustice, car Dieu est la Vérité, Il dit la réalité; ne pas l'écouter produit l'égarement dans des sentiers où le 'sans normes' est le seul guide, qui mène à la perdition.

Jugés : triés - séparation des pécheurs sauvés d'avec les pécheurs perdus - l'un sera pris, l'autre laissé...

Cru : croire la vérité est un bon test pour discerner ceux qui croient qu'ils croient, de ceux qui sont réellement attachés à la justice.

Vérité : croire n'est pas être sur un nuage rose : la vérité, c'est la réalité, Christ, qui par son Esprit en nous discerne pour nous ce qui est juste de ce qui ne l'est pas.

Injustice : l'injustice est la conséquence de la propre justice, ce qu'Adam et Ève ont inauguré en Eden, donc la cause de tous les maux.


source d'inspiration (avec termes grecs)

         

Louer pour toutes choses

Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve. (William Law)

Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même. (Hélène Keller)

Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Martin Luther)

Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis. (Charles H. Spurgeon)

En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard (1 Thessaloniciens 5:18)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Ce site ne fait pas d'appels d'argent (*), mais a besoin de vos prières

(*) Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus!
(2 Thess 3:10)