Si certaines parties ne s'affichent pas, passez de https à http

Rechercher dans ce blog

Nous ne mesurons pas la réussite de ce site à sa popularité, mais à sa fidélité à Dieu

La foi de Jésus


Il est important de relever que dans certains passages traduits par foi EN Christ, l'original a foi DE Christ

  Ces passages sont les suivants (*) :  
  • Rom. 3:22 & 26
  • Gal.2:16 (2x) & 20 + 3:22
  • Eph. 3:12
  • Phil. 3:9
  • Jac. 2:1
  • Ap. 2:13 + 14:12
  • Marc 11:22 (foi DE Dieu)


C'est la foi DE Christ qui nous sauve, car sans Sa foi au Père Il n'aurait pas été à la Croix, et nous n'aurions pas de possibilité de salut

C'est la foi DE Christ qui nous sauve, car nous avons à marcher avec cette même foi qui L'animait

Sans SA foi, notre foi n'existerait pas : la foi EN Jésus, qui sauve, vient de la foi DE Jésus

Nous nous approprions cette foi, et du fait qu'Il vit en nous, met en oeuvre en nous, Il met Sa foi en action en nous, qui devient notre foi

Source
  

(*) à notre connaissance, seules les versions NBS et NT interlinéaire grec/français traduisent correctement, et la TOB 2010 partiellement (cf. sa note sur Gal 2:16). La Segond 21 avec notes de référence met la traduction correcte en bas de page.


Qu’est-ce que la foi pour Paul ?

1. Dans le Nouveau Testament, les termes pisteuein, « se fier à, ajouter foi, faire confiance », d’où « croire » ; pistis, « confiance, fidélité, foi » et pistos, « digne de foi, fidèle » sont utilisés de manière privilégiée pour décrire la relation de l’homme avec Dieu. 
2. Paul développe longuement que l’objet de la foi est la mort et la résurrection du Christ, folie et paradoxe pour le croyant (voir 1 Co). Cette foi se transmet par la parole : les Apôtres sont ainsi des serviteurs par lesquels les chrétiens ont été amenés à la foi. La foi est don de l’Esprit, fruit de la grâce et de la fidélité de Dieu.
3. En Galates et Romains, la notion de foi prend un contenu plus spécifique : 
• Paul rappelle en Galates 2, 16 et 3, 22 que l’homme est justifié par la foi de Jésus Christ. Comme toujours, un génitif a plusieurs sens. Le traduire par « en », comme le fait la Bible de Jérusalem désigne bien que Jésus est l’objet de la foi. Mais cela n’exprime ni que la foi a Jésus pour source, ni qu’elle l’a pour sujet.
Paul veut dire, par cette expression qui lui est propre, qu’il ne s’agit pas seulement de croire en Jésus Christ, mais de croire en la confiance qu’il a manifestée envers le Père. Cette confiance - fidélité de Jésus envers le Père, cette obéissance évoquée en Romains 5, 19 : « Par l’obéissance d’un seul, la multitude sera-t-elle constituée juste. » est pour nous.
Paul définit donc la foi comme un double mouvement qui va de Dieu vers l’homme en Christ (car le Christ s’est fait obéissant jusqu’à la mort, pour nous) et de l’homme vers Dieu en Christ (car le Christ prend sur lui nos fardeaux). La foi est l’accueil existentiel par l’homme de la grâce de Dieu manifestée dans le Christ.
Ainsi comprise, la foi est, dans l’acte même de la rencontre, union avec le Christ. Ce double mouvement qui va de Dieu vers l’homme et de l’homme vers Dieu en Christ est perceptible dans la formulation caractéristique de Paul : « justifiés par la foi de Jésus, nous avons cru » (Ga 2, 16b). 
• En Romains, cette rencontre de la foi se dit avec le vocabulaire de l’obéissance (Rm 1, 5 ; Rm 16, 26). Le terme exprime chez Paul l’attitude de l’homme qui découvre, dans la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, la manifestation de la justice de Dieu (Rm 1, 16-17). Cette justice a été manifestée « par la foi de Jésus Christ, pour tous ceux qui croient » (Rm 3, 22 ; voir Rm 5, 1-2).

source
           

Louer pour toutes choses

Si quelqu'un prétendait vous indiquer le chemin le plus court et le plus sûr qui conduit au bonheur et à la perfection, il devrait vous conseiller, comme règle de vie, de remercier et de louer Dieu pour tout ce qui vous arrive. Car il est certain que, quelle que soit l'adversité rencontrée, vous la transformerez en bénédiction si vous louez et remerciez Dieu pour cette épreuve. (William Law)

Je remercie Dieu pour mon infirmité, car c'est au travers d'elle que j'ai trouvé mon Dieu, mon travail et moi-même. (Hélène Keller)

Heureux celui qui se soumet à la volonté de Dieu car le malheur ne l'atteint pas. Les hommes peuvent le traiter à leur guise... il ne s'en soucie pas, il sait que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Martin Luther)

Demandez à Dieu la grâce de voir sa main dans chaque épreuve, puis la grâce de vous y soumettre aussitôt. Non seulement de vous soumettre à cette épreuve, mais également de l'accepter et de vous en réjouir... Je pense que, parvenus à ce stade, nous voyons disparaître la plupart de nos ennuis. (Charles H. Spurgeon)

En toutes choses rendez grâces, car telle est la volonté de Dieu dans le christ Jésus à votre égard (1 Thessaloniciens 5:18)
Livre de l'apocalypse La Révélation continue Méfiez-vous des imitations!

Le site qui vous dit la vérité sur l'Apocalypse (cliquer sur les images)

Ce site ne fait pas d'appels d'argent (*), mais a besoin de vos prières

(*) Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus!
(2 Thess 3:10)